Une petite fée est arrivée dans ma vie comme elle vit. Sans crier gare.

Bilan du weekend.
Une petite fée est arrivée dans ma vie comme elle vit. Sans crier gare. En rentrant dans ma voiture vendredi soir, elle me serre la main avec son grand sourire. Sa main est gelée. De suite je lui donne ma paire de gants. On rentre à la maison. La suite du weekend n’a été que bonheur comme toujours. 2kg d’injeras pour le weekend. Et puis on a dansé. Comme dans son pays. Comme pour oublier le plus dur et se rappeler ce qu’ils ont quitté et qui vit en eux. Juste l’envie de partager, comme toujours. Cette musique incessante… Elle a repris sa route ce soir, dans le vent et la pluie. Avant de partir elle a tout rangé, fait la grosse vaisselle, défait les lits et nettoyé la grande chambre. Elle a emporté dans son petit sac à dos la bouteille de parfum que je lui ai offerte hier. Et elle m’a tendu mes gants de vendredi soir, comme un adieu ? Une marque de confiance ?… Non ma douce Helen, ces gants sont pour toi, qu’ils protègent ces douces mains qui s’accrochent à la vie 💔. Ça fait un bail que je dépose des gars et des filles à la gare ou ailleurs. Ça fait un bail que chaque fois ça fait mal. Ce soir, on était tellement en retard que je n’ai pas eu le temps de la serrer dans mes bras. C’est peut être un signe…. Good luck my sweetie ❤