Mais quel bonheur de le revoir, de voir qu’il poursuit avec succès son chemin.

Nous devons vous raconter une belle histoire, vraie, qui nous est arrivée hier.

Plantons le décor …

Vous le savez, Manamoureuse Geneviève et moi, nous hébergeons des migrants depuis un bon bout de temps déjà.

Vous le savez aussi (et si pas, maintenant vous le savez …), notre métier est d’importer des poivres, des épices etc … en direct de plantations équitables, de faire nos propres mélanges (dont du Berbéré !) et de distribuer tout ça à plus de 100 magasins.

Et, vous ne le savez pas, mais il y a plus de trois ans, nous avions hébergé pendant plusieurs mois un jeune Syrien, Hussam chez nous.

Après ces quelques mois, il s’est installé à Bruxelles.

Hier, nous rendons visite à un magasin pour présenter nos épices et les proposer aux clients de ce magasin.

Un superbe magasin, chaussée de Louvain à Schaerbeek.

Une chouette rencontre avec la propriétaire, qui est d’accord de proposer nos produits et donc, nous allons ensemble voir où, dans le magasin, nous pourrions les exposer.

Et là … nous tombons nez à nez avec Hussam.

Enfin, « nez à nez », on devrait plutôt dire « dans les bras les uns des autres » et avec une belle séance de grosses larmes émues, devant la propriétaire et les gens du magasin, mi-amusés, mi-interloqués.

Nous leur avons bien sûr expliqué après.

Mais donc, Hussam, qui a passé six mois chez nous, travaille dans ce magasin, y est très apprécié et s’est vu confier la gestion de tous les rayons.

Et sera aussi responsable du rayon de nos épices 🙂

Mais quel bonheur de le revoir, de voir qu’il poursuit avec succès son chemin.

Bravo, Hussam ! Nous sommes fiers de toi !