« Take care, Katela ». C’est le monde à l’envers. Ils m’entourent pour me consolera

« Take care, Katela ».
C’est le monde à l’envers. Ils m’entourent pour me consoler. Quatre très jeunes gars, tout frêles.
A., B., I. et A ont marché, marché depuis le Soudan. Ils ont traversé l’Egypte, fuit les marchants en Libye, bravé l’océan à bord d’un canot pneumatique. Ils ont fui encore les chiens en Italie, puis en France. Et débarqué au parc Maximilien il y a quelques semaines, dans le froid et le grisaille.
Hier soir, R Vles a déposés chez moi, transis, intimidés.Ils ont dormi tard et se sont détendus au fil de la journée. Après avoir rassuré leurs familles, les rires ont fusé. A., le plus jeune, a tenté de rouler le R : « Sucre, Katela? ».
Ils ont enfin mangé. Trop peu. Ont bu beaucoup de café très sucré, rajouté du harissa au riz épicé et apprécié le poulet.
I. a toussé toute la nuit. Mais il est « OK, OK », me rassure-t-il.
Il a avalé le sirop et les pastilles de thym comme un gosse et soufflé : « You are a mother ». J’ai ravalé mes larmes.
Ce soir, ils veulent y aller, tenter l’Eldorado tant espéré. Echanges des pseudo Facebook, whatsapp. Nous attendons B B, ma chauffeur au grand coeur qui les ramène à Bruxelles.
Autour de la table, les rires se sont tus. Je les sens concentrés. Ils prennent des forces encore. Je vérifie qu’ils ont tous bonnets et gants. Ils serrent Nora et Hugo dans leurs bras. Et rient encore. Ils me font des grands signes depuis la voiture. Reste leurs sourires si lumineux, leurs sourires de héros.

Hier, C B m’a appelée pour partage son expérience. C G, ma complice, me donne des nouvelles d’un de mes protégés. Une amie est passée s’informer pour trouver des arguments et convaincre son mari. Une ancienne collègue m’a écrit pour se renseigner aussi.
Alors, au risque de vous saouler, et de me répéter, je raconte encore.

Les amis, il fait si froid, alors lancez-vous !
Rejoignez le groupe Facebook de la plateforme à partir de la page https://www.facebook.com/plateformerefugiesbxl/ pour proposer vote aide (hébergeur, chauffeur, bénévole au parc, aide logistique pour la Porte d’Ulysse), chacun peut aider à son niveau !
Juste un matelas et un thé pour la nuit. Et tant d’humanité en retour.

Merci merci à tous les bénévoles de HÉBERGEMENT PLATEFORME CITOYENNE, vous êtes formidables !